Guillaume Bresson revient sur ses terres pour nous offrir une exposition singulière et très personnelle.

Par Alice Lambert

La genèse de cette exposition prend ses racines lors de séances photos que le diplômé des Beaux-Arts de Paris organise avec ses amis d’enfance dans le quartier de Rangueil, où ils simulent des scènes de corps à corps. Les clichés très peu contrastés par manque de moyens techniques à l’époque lui servent de support de composition pour ses croquis et ensuite le passage de peinture à l’huile sur la toile.

 

 

Pendant dix ans Guillaume Bresson va composer des scènes contemporaines d’affrontements, avec une facture, un jeu de composition, de lumières, de symboliques empreintes aux codes de la peinture d’Histoire. Sa particularité, est non pas de peindre en monochrome, mais en camaïeu de gris, car l’absence de couleurs lui permet de composer en taches de lumière et de faire circuler les ombres.

Ces aspects techniques et cette théâtralisation sont au service de questionnements sociaux chers à l’artiste.

Information & Actualités Toulouse https://www.culture31.com/?format=feed&type=rss


ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse

Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles