Combien d’heures peut-on travailler en invalidité catégorie 2 ?

Une maladie ou un accident non professionnel peut arriver à toutes personnes ayant le statut de salarié. C’est une condition imprévue qu’aucun fonctionnaire n’aurait d’ailleurs pas souhaité vivre. À cet effet, beaucoup de ces employés contractent une assurance sociale, celle qui promet la perception des pensions d’invalidité dans des conditions données. Puisqu’il existe plusieurs catégories d’invalidités, le présent article éclaire sur le nombre d’heures que celui de la catégorie 2 peut travailler. Pour cela, un rappel sera fait sur ce que c’est l’invalidité catégorie 2 puis ses conditions de retrait de passions et particulièrement une précision sur le nombre d’heures de son travail.

Invalidité catégorie 2 : qu’est-ce que c’est ?

En général, les invalides sont des personnes dans des conditions difficiles, lesquelles sont survenues après une maladie ou un accident. En effet, la caisse sociale les range dans des catégories données et celle qui est la deuxième est priorisée dans ce texte. Alors, lorsqu’un individu est rangé dans cette catégorie, c’est qu’il est dans l’incapacité d’exercer une fonction professionnelle. Cependant, il doit remplir certaines conditions avant de pouvoir jouir de ses pensions d’invalidité.

Invalidité catégorie 2 : heures de travail

Un assuré professionnel dans l’interruption de travail, doit nécessairement avoir cotisé un quota donné afin de jouir de ses pensions d’invalidité. Ledit salaire à cotiser doit être au minimum égal à 2030 fois le SMIC de l’année avant l’incident. Pour cela, il faut avoir travaillé durant 600 heures pendant cette année. C’est donc le nombre d’heures de travail imparties pour un individu dans des conditions d’incapacité d’exercice professionnel.

Par contre, ceux qui perçoivent les salaires de façon saisonnière ou discontinue devront travailler durant 800 heures toujours dans l’année précédant celle de l’accident ou la maladie. En d’autres termes, ses cotisations doivent égaler 2030 fois le poids du SMIC horaire.

Par ailleurs, l’admissibilité d’un individu à cette catégorie est établie par un médecin-conseil de la maison d’assurance. Ce dernier tient en réalité compte des facultés physiques, de l’âge, du mental et surtout de l’aptitude de l’assuré avant toute validation. Passé ces étapes, vous pouvez profiter des avantages suivants.

Les avantages

En bénéfice de cette pension, il existe plusieurs avantages. Avant tout, vous êtes exonérés du ticket modérateur. Cela dit qu’une prise en charge de 100 % des examens médicaux et des médicaments vous est réservée. En outre, elle est maintenue durant une année aux cas où la pension d’invalidité serait suspendue. Elle est de même valable au capital décès.

Aussi est-il possible de bénéficier du maintien de droit lorsque vous perdez votre qualité d’assuré social. Dans ce cas, vous n’aurez plus à cotiser, et la durée du maintien en question est seulement de 12 mois comptants de la date de la perte.

Les chômeurs ont aussi le maintien de droit tant qu’ils bénéficient des allocations de chômage. À cet effet, un assuré compensé en reprise d’activité insuffisante a de nouveaux droits. Il a donc des pensions d’invalidité pendant trois bons mois dès la date de reprise du travail. À noter qu’au moment de maintien de droit de nouveaux droits ne s’acquièrent pas. La période est ainsi terminée en cas de non-reprise d’activité professionnelle suffisante.

The post Combien d’heures peut-on travailler en invalidité catégorie 2 ? appeared first on Infos-Toulouse.

Information & Actualités à Toulouse https://www.infos-toulouse.fr/feed/ en Direct Photos & Vidéos dans la ville Rose.
News Toulousaines : Sport, Culture, Sorties Spectacles à Toulouse, Politique, Faits Divers…

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse

Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles