Épiphanie : tout savoir sur la fête « des rois »

La fête de l’Épiphanie se déroule le 6 janvier. À peine a-t-on digéré les repas des fêtes, qu’il faut déjà goûté à la traditionnelle galette des rois. Voici d’où vient la tradition. 

Il est temps de faire entrer les rois mages dans la crèche. Chez les chrétiens, après la célébration de Noël le 25 décembre, symbole de la naissance de Jésus-Christ, l’Épiphanie fêtée le 6 janvier vient prolonger cette atmosphère festive. Le mot Épiphanie signifie « manifestation ». Après les bergers de Bethléem, c’est au tour des trois rois mages, Melchior, Balthazar et Gaspard de venir adorer l’Enfant-Jésus de la crèche et de lui offrir selon la tradition, l’or symbolisant sa royauté, l’encens symbolisant sa divinité et la myrrhe symbolisant son humanité. Provenant d’Orient, cette fête se propage ensuite en Occident et fut établie à Rome au VIe siècle. C’est la manifestation de l’Enfant Dieu au monde entier qu’incarnent les trois mages venus de trois continents différents.

Lire aussi : Vos (futurs) élus vous ont-ils souhaité un joyeux Noël ?

En Espagne, « el dia de los Reyes Magos » est un jour férié tout aussi important que Noël puisque c’est le jour où les enfants reçoivent leurs cadeaux.

L’origine de la galette des rois

Dans l’Antiquité, durant les Saturnales, fêtes romaines situées entre la fin du mois de décembre et le début du mois de janvier, les romains désignaient un esclave comme « roi du jour », grâce à une fève cachée dans un gâteau. Ensuite, un petit enfant caché sous la table, considéré comme l’oracle d’Apollon, nommait le bénéficiaire de chacune des parts. La forme ronde de la galette symbolise le soleil.

Lire aussi : Le foie gras : six mille ans d’histoire

À l’époque médiévale et de la monarchie fut conservée cette coutume de sorte qu’aujourd’hui les boulangers et pâtissiers proposent à leurs clients un large choix de galettes pour ravir tous les goûts.

Il est de coutume de partager la galette en autant de parts que de convives, plus une, appelée « part du pauvre » destinée au premier pauvre qui se présenterait au seuil de la porte. Ensuite le plus jeune présent à table se cache en dessous et décide de la répartition des parts coupées entre les convives en annonçant leurs noms aléatoirement. La personne qui découvre la fève dans sa part est déclaré « Roi ou Reine du jour » et doit choisir à son tour « son » Roi ou « sa » Reine à qui il remet la couronne.

Des galettes pour tous les goûts

· Galette des rois traditionnelle à base de deux pâtes feuilletées fourrées à la frangipane et parfois aux pommes

· Gâteau des rois, brioche aux fruits confits, très répandu dans le Sud

· La Brioche de rois, brioche parfumée à la fleur d’oranger et parsemée de sucre en grains

Malgré leurs différentes saveurs, ces galettes ont toutes un point commun : une fève et une couronne !

Alors, roi ou reine cette année ?

Alicia de Ligny.

L’article Épiphanie : tout savoir sur la fête « des rois » est apparu en premier sur Infos-Toulouse.

Information & Actualités Toulouse https://www.infos-toulouse.fr/feed/

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse

Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles