« Ras le masque » : ces masques qui ne seront pas des baillons

Des masques confectionnés à Toulouse affichent la couleur et se vendent avec des revendications pour tous les goûts. 

Depuis plusieurs mois, les initiatives pour créer des masques originaux se multiplient au fur et à mesure que l’obligation de le porter s’étend sur le territoire. Si certains sont dans le décor atypique ou l’innovation matériel, d’autres se démarquent par des messages plus engagés. 

Se masquer pour ne pas être muselé

A Toulouse, un nouveau masque fait son apparition. Il est jaune et comporte un message vindicatif, comme un défi pour « Les Français qui ne veulent plus se laisser museler ». De couleur jaune, il fait référence à la couleur « de la révolte » sans pour autant assumer une quelconque convergence « avec les Gilets jaunes actuels »

Lire aussi : Julien Langella : « J’appelle, en premier lieu, à une insolence exemplaire »

Les messages sont politiques mais transpartisans. Ils rendent hommage au professeur Raoult, encourage les Français à ne « pas avoir peur », dénonce une « dictature sanitaire », ou appelle à « démasquer le mondialisme ». « J’ai essayé de trouvé des slogans qui ne soient pas trop excessifs. Libre à chacun d’afficher une contestation par rapport à nos dirigeants, qu’ils soient à l’échelle nationale ou mondiale », explique Tanguy de Quelen, interrogé par Boulevard Voltaire

« Une règle inutile et autoritaire »

A l’initiative de ces masques, le Toulousain dénonce à la fois « une absurdité » et « une tentative d’imposer une domination ». « Grâce à ces masques qui affichent la couleur, ça me donne l’occasion d’exprimer ma contestation par rapport à cette règle que je trouve inutile et autoritaire », explique-t-il au micro de BVoltaire. « L’Etat est en train de créer un état de psychose, je préférerai que nos dirigeant nous éduquent plutôt que nous terrorisent« . 

Lire aussi : Mesures anti-Covid : ce que l’Etat impose aux toulousains

Des masques fabriqués à Toulouse, par une couturière, 100% coton et répondant aux normes Afnor. Ils sont vendus au prix de 3 euros, à commander sur le site raslemasque.fr.

L’article « Ras le masque » : ces masques qui ne seront pas des baillons est apparu en premier sur Infos-Toulouse.

Information & Actualités à Toulouse https://www.infos-toulouse.fr/feed/ en Direct Photos & Vidéos dans la ville Rose.
News Toulousaines : Sport, Culture, Sorties Spectacles à Toulouse, Politique, Faits Divers…

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse

Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles