Toulouse : 4 fusillades en un week-end malgré le confinement

Toulouse deviendrait-elle Chicago ? Le confinement n’arrête pas les incidents impliquant les armes à feu. Entre règlements de compte et mystère sur les raisons de ces violences, pas moins de quatre fusillades ont été recensées en l’espace d’un week-end à Toulouse. 

On a beau être en période de confinement, les armes sortent de chez elles. Et pas seules, les tireurs les accompagnent tout autant. En l’espace de trois jours, trois fusillades ont été répertoriées sur la ville rose, blessant trois personnes. 

Une première fusillade vendredi soir à Bagatelle

Vendredi soir, vers 20h30, les pompiers découvrent, rue du Lot dans le quartier de Bagatelle, un jeune homme de 18 ans touché à la gorge. La victime a été pris pour cible par un ou plusieurs assaillants quelques minutes plus tôt. Opéré dans la nuit, ses jours sont désormais hors de dangers mais le mystère demeure encore sur les raisons de son agression. Selon La Dépêche, la famille de la victime serait bien connu de la justice, notamment deux d’entre eux auraient déjà été condamnés lourdement par la cour d’assise. Mais les enquêteurs vont avoir du mal à établir les raisons de cette tentative d’homicide, puisque même la victime ou les quelques témoins ne souhaitent visiblement collaborer avec les autorités, rapporte le quotidien. L’arme n’a pas non plus été retrouvée. Le parquet a confié l’enquête au service régional de la police judiciaire de Toulouse. 

Lire aussi : Mirail : une nuit d’émeutes en plein confinement

Il prie dans son appartement et reçoit une balle

Samedi soir, dans le quartier du Mirail, c’est cette fois un habitant du quartier qui a été touché par un tir. Alors qu’il priait dans sa maison, une balle aurait ricoché dans son appartement avant de le toucher à la main. Âgée de 51 ans, la victime a été transformé en urgence au CHU Purpan. Là encore, l’origine du tir n’a pas été éclaircie et on ne sait même pas si le quinquagénaire était visé, souligne La Dépêche. 

Une heure et demie plus tard, dans le quartier d’Empalot, rue d’Antibes, une dizaine de coups de feu ont été entendus par des habitants du secteur. Selon des témoins, « une personne habillée en noir et vêtue d’un casque de moto se serait approchée d’un logement situé au rez-de-chaussé, arme à la main, avant d’ouvrir le feu », rapporte le quotidien. Une dizaine d’impacts de balle ont été relevés sur la vitre. Le locataire âgé de 54 ans, pris pour cible n’a pas été blessé. Là encore, peu de précisions autour de cette tentative d’homicide, les enquêteurs du Groupe d’appui judiciaire devront faire la lumière sur cette exécution manquée. 

Lire aussi : La liste des quartiers sensibles de Haute-Garonne

À Croix-Daurade, un homme dans un état grave

Le week-end s’est conclu comme il a commencé. Vers 20h30, rue du Général Albert d’Amade (quartier Croix-Daurade), un homme a été blessé par balles. Selon des témoins, « un individu serait sorti d’une berline noire qui circulait à proximité de la victime », rapporte La Dépêche. Une dizaine de coups de feu ont été entendu. La victime a été transportée à l’hôpital et se trouverait dans un état « grave », selon le journal. L’agression aurait eu lieu près d’un point de vente de stupéfiants. L’enquête est désormais entre les mains du parquet de Toulouse. 

La rédaction d’Infos-Toulouse

L’article Toulouse : 4 fusillades en un week-end malgré le confinement est apparu en premier sur Infos-Toulouse.

Information & Actualités à Toulouse https://www.infos-toulouse.fr/feed/ en Direct Photos & Vidéos dans la ville Rose.
News Toulousaines : Sport, Culture, Sorties Spectacles à Toulouse, Politique, Faits Divers…

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse

Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles