Une marche aux flambeaux pour Louis XVI dans la cité de Carcassonne

Les militants et sympathisants royalistes se donnent rendez-vous, samedi 25 janvier à la basilique Saint-Nazaire à Carcassonne pour rendre un homme au roi Louis XVI. 

Exécuté par la République le 21 janvier 1793, tous les ans, des royalistes défilent dans Paris pour rendre hommage au roi Louis XVI. À la lueur des flambeaux et après une messe de requiem, c’est une marche solennelle mais aussi revendicative qui s’opère dans le quartier Opéra. 

Le 21 janvier 1793, Louis XVI est guillotiné par les révolutionnaires. Des français ne veulent pas oublier.

🔴"Je meurs innocent de tous les crimes qu'on m'impute" écrira Louis XVI avant sa mort. Pourquoi honorer encore la mémoire du roi, pourquoi sont-ils royalistes en 2020 ?

Publiée par Valeurs actuelles sur Mercredi 22 janvier 2020

Mais pour la première fois à Carcassonne, une marche aux flambeaux est organisée par l’Action Française, mouvement royaliste créé en 1899. Samedi 25 janvier, après une messe célébrée à 18 heures en la basilique Saint-Nazaire, le cortège devrait parcourir les ruelles pavées de la cité médiévale dès 19h30. 

Lire aussi : L’Action française occupe Latécoère contre l’abandon d’un fleuron à un fonds américain

« Nous sommes là pour montrer rendre justice à Louis XVI » 

Lucas Hivers, responsable de la section carcassonnaise de l’Action Française et organisateur de la manifestation présente pour Infos-Toulouse l’événement. 

Infos-Toulouse : Pouvez-vous présenter votre événement ?
Lucas Hivers : Nous marchons pour honorer la mémoire de Louis XVI qui a été très injustement salie par un certain nombre de mythe historiques inventés pour favoriser l’installation du régime républicain. Nous sommes là pour montrer aux Français que l’histoire est plus complexe, sans fantasmer la personne de Louis XVI mais tout en lui rendant justice.

Quelle signification a cette marche en 2020 ?
En 2020, la France va très mal. Depuis la démission du général de Gaulle (aux sympathies royalistes, Ndlr.), la France s’enfonce lentement dans la médiocrité, l’injustice et la guerre de tous contre tous. Chaque jour, les Français sont humiliés par des torrents de scandales qui n’ont de cesse de faire monter une juste colère dans tout le pays. Qu’il s’agisse de l’effacement de l’identité et de nos valeurs, de la destruction de nos terres au profit de l’exploitation avide, ou de l’arrogante opulence d’une minorité contre une majorité de Français pillés par les taxes. Notre pays est dans un état pitoyable alors qu’il fut à la cime de la civilisation humaine il n’y a pas si longtemps. Et dans un contexte où les élections et les partis sont d’une impuissance révoltante, nous puisons dans notre histoire des rêves de jours meilleurs afin de dissiper le désespoir et l’inquiétude qui animent sinistrement les français aujourd’hui.

Des contre-manifestants sont attendus. Que répondez-vous aux arguments d’un roi « assassin du Languedoc » ?
Comme la majorité des français, ils sont victimes de la désinformation de masse sur l’histoire. Ils se revendiquent d’un Languedoc qui aurait été attaqué par les rois de France assoiffés de conquête. C’est évidemment une interprétation tout à fait contestable, l’hérésie cathare leur aurait été bien difficile à vivre à ces enfants biberonnés à la consommation excessive de produits transformés. Je vois mal alors de quels languedociens ils se revendiquent. Nous en revanche, on peut se revendiquer de ces milliers de révoltés royalistes qui dans le Languedoc comme aux quatre coins de la France refusaient de se soumettre à la République jacobine.

Propos recueillis par Étienne Lafage. 

Un contre-rassemblement des républicains socialistes

Un défilé qui ne fait pas l’unanimité dans la région, puisque différents antifascistes et organisations indépendantistes appellent à une contre-manifestation à 17h30, place Marcou pour « résister face au lys comme en 1209 », période de tensions dans la région entre cathares et le roi de France, soutenu par l’Église catholique. En toute impunité, le visuel annonçant leur rassemblement appelle à tuer le roi ! « Mort als reis », est-il inscrit en languedocien. L’appel est signé par le Front popular per la Republica occitana, un obscure groupuscule créé en mai 2019 qui appelle à « mettre à bas le tricolore et reprendre le drapeau rouge, celui de la révolution socialiste internationale et de la République de l’Ormée »

Aucune description de photo disponible.

L’article Une marche aux flambeaux pour Louis XVI dans la cité de Carcassonne est apparu en premier sur Infos-Toulouse.

Information & Actualités Toulouse https://www.infos-toulouse.fr/feed/

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse

Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles