À quoi ressemblerait le XV de France si on se débarrassait de la “génération de la loose” ?

Antoine Dupont aurait les épaules pour être le N°9 titulaire du XV de France.

Antoine Dupont aurait les épaules pour être le N°9 titulaire du XV de France. (©Icon Sport)

Le XV de France n’y arrive pas. N’y arrive plus. Depuis trop longtemps, il connaît davantage le goût de la défaite que celui de la victoire. Olivier Magne, ancien troisième ligne du XV de France, soulignait il y a peu que « le XV de France ne gagnera rien avec cette génération ». Il ne semble pas loin de la vérité.

googletag.cmd.push(function() { googletag.display(“atf_pave-haut”); });

Cette génération, elle semble avoir la poisse. La défaite lui colle à la peau, comme un vulgaire sparadrap. Certains éléments présents depuis des années ont des bilans ô combien effroyables. Un Geoffrey Doumayrou, c’est pas moins de 10 revers en 12 sélections (83,3% de défaites !). Camille Lopez comptabilise 13 défaites en 21 capes. Guilhem Guirado, c’est 63% de défaites en tant que capitaine. Même Mathieu Bastareaud a une balance en déficit (24 victoires en 51 sélections), malgré une présence lors d’une période moins terne du XV de France.

Lire aussi : XV de France. Jacques Brunel et son staff pointés du doigt par les joueurs

Serait-ce le moment de passer un coup de balai ? De dire stop aux éléments âgés de plus de 26 ans et qui symbolisent ce XV de France qui perd inlassablement ? Prenons le pari, une feuille blanche et composons cette équipe qui pourrait redonner des couleurs au rugby français. Et pourquoi pas briller lors de la prochaine Coupe du monde…

Le pack : Mobile et joueur ?

En pilier droit, pas besoin d’aller chercher bien loin. Les deux hommes présents contre l’Angleterre, à savoir Demba Bamba (20 ans) et Dorian Aldegheri (25 ans), représentent l’avenir. De plus, le vivier n’est guère riche à leur poste. A gauche, le Rochelais Dany Priso (25 ans) est le meilleur du Top 14. Et l’option du Toulousain Clément Castets (22 ans) serait à explorer. Au talonnage, il y a de quoi faire avec le Racingman Camille Chat (23 ans), le Toulousain Julien Marchand (23 ans, blessé actuellement), le Rochelais Pierre Bougarit (21 ans), mais aussi le Grenoblois Etienne Fourcade (21 ans).

Lire aussi : 6 nations 2019. Félix Lambey : « Je pense que je ne serais pas meilleur en étant plus lourd »

En deuxième ligne, Il y a les longilignes Félix Lambey (24 ans) et Florian Verhaeghe (21 ans) et le plus massif Thomas Jolmes (23 ans). En troisième ligne, le Toulousain François Cros (24 ans) pourrait bien être un n°8 très intéressant pour le XV de France. À ne pas négliger l’option Anthony Jelonch (22 ans). En flanker, il est grand temps de faire confiance au Parisien Sekou Macalou (23 ans) aux côtés d’Arthur Iturria (24 ans), Grégory Alldritt (21 ans) et Mathieu Babillot (25 ans).

Romain Ntamack devrait connaître sa première titularisation avec les Bleus lors du match contre le Pays de Galles

Romain Ntamack pourrait bien être l’ouvreur que le XV de France se cherche depuis des lustres. (©IconSport)

Les arrières : Une charnière Dupont – Ntamack ?

Derrière, autant confier les clés du jeu à Antoine Dupont (22 ans). C’est l’un des joueurs les plus talentueux du rugby français. Les Anglais nous l’envient, c’est dire. C’est même incompréhensible de ne pas encore l’avoir installé en Bleu. Sa doublure ? L’excellence Lyonnais Baptiste Couilloud (21 ans). Son compère à la charnière ? Romain Ntamack (19 ans). De toute façon, le rugby français ne semble guère posséder de n°10 de talent, hormis peut-être le Toulonnais Louis Carbonel (20 ans).

Lire aussi : L’incroyable anecdote sur Gaël Fickou (XV de France) : il aurait pu être… footballeur professionnel

Damian Penaud (22 ans) et Gaël Fickou (24 ans), autant les remettre au centre, leur vrai poste. Sur le papier, leur association pourrait s’avérer explosive. Et pourquoi ne pas intégrer avec parcimonie le Montpelliérain Arthur Vincent (19 ans) ? Aux ailes, un peu de folie et de vitesse ne feraient pas de mal. Le Rochelais Arthur Retière (21 ans) pourrait rendre fou bon nombre de défenses. N’écartons pas l’hypothèse Teddy Thomas (25 ans) et celle menant au Parisien Kylan Hamdaoui (24 ans). Quant au Toulousain Thomas Ramos, il pourrait bien être l’arrière-buteur des Bleus.

Un XV de départ possible : Ramos ; Thomas, Penaud, Fickou, Retière ; (o) Ntamack, (o) Dupont ; Macalou, Cros, Alldritt ; Jolmes, Lambey ; Bamba, Chat, Priso.

Remplaçants : Castets, Marchand (ou Bourgarit), Aldegheri, Verhaeghe, Iturria (ou Jelonch), Couilloud, Carbonel, Hamdaoui.

Et vous, si vous souhaitiez tout changer, que feriez-vous ? Laisser-nous votre réponse en commentaire sur notre page Facebook… 

À quoi ressemblerait le XV de France si on se débarrassait de la "génération de la loose" ?

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles