Alençon. Le restaurant « La Suite… » ouvre lundi 11 mars

Frédéric et Christophe Renou sont à pied d'œuvre ! Après sept mois de travaux, dans l'ex-Brasserie des Ducs, leur restaurant « La Suite... » ouvre lundi 11 mars.

Frédéric et Christophe Renou sont à pied d’œuvre ! Après sept mois de travaux, dans l’ex-Brasserie des Ducs, leur restaurant « La Suite… » ouvre lundi 11 mars.

Il a fallu démonter tous les éléments dont ils ne voulaient plus, « remettre le local à l’état de coffre de ciment brut » avant de laisser place nette aux très nombreux artisans « exclusivement du pays d’Alençon et de l’Orne » pour que le restaurant imaginé par Frédéric et Christophe Renou devienne réalité.

 Des tables sur-mesure !

Un travail de titan, mené de main de maître, en sept mois, montre en main. « On a débuté la démolition à la mi-août avant la réalisation de toutes les études (d’accessibilité, d’air, de chauffage, etc..). Les travaux ont réellement débuté à la mi-octobre, sous la houlette du maître d’œuvre au taquet », sourit Frédéric Renou, le co-propriétaire (avec son frère Christophe) du restaurant « La Suite… » qui occupe désormais les locaux de l’ex-Brasserie des Ducs, place Poulet-Malassis à Alençon.

Dans un cadre raffiné, aux nuances de vert, noir et or, les deux frères Renou donneront libre cours à leur savoir-faire : l’accueil et le service en salle pour Frédéric, la cuisine pour Christophe. Leur « terrain de jeu » s’étend sur 1 000 m2 dont 500 sont réservés aux clients.

Une déco raffinée tout en nuances de vert, noir et or encadre l’élégant escalier central.

Une déco raffinée tout en nuances de vert, noir et or encadre l’élégant escalier central. (©L’Orne-Hebdo)

Le bar a gardé sa place originelle et est désormais habillé d’un bois « rouge d’Afrique ». La salle de restaurant ne compte plus d’estrades et, sur ce parquet « commandé à Avoise », désormais sans différence de niveaux, ce sont 45 places assises qui sont disponibles sur l’ensemble des tables « faites sur mesure, également à Avoise ».

Un petit salon avec tables basses et fauteuils est disposé face au bar et deux grandes salles (dont une équipée d’un vidéoprojecteur) sont réservées à des groupes, à l’étage.

Un mange-debout avec des prises USB fait face à la cuisine ouverte, là où Christophe et quatre employés, œuvreront à la vue de tous. Le restaurant est desservi par une wi-fi gratuite. Quatorze enceintes sont réparties dans l’établissement pour assurer un niveau constant de l’ambiance sonore (jusque dans les toilettes avec sa vasque de granit « en provenance de Bellême » !)

300 000 € de travaux et d’équipement

« On est resté « local » dans nos choix d’entreprises et on a opté pour de la qualité parce qu’on entend acheter qu’une fois ! », confie Frédéric qui évoque une enveloppe de 300 000 € « pour l’ensemble des travaux, l’achat du mobilier et l’équipement de la cuisine ».

La cuisine ouverte aux airs d'atelier avec ses vitres fixes encadrées de métal noir et ses suspensions en cuivre qui abritent des lampes chauffantes.

La cuisine ouverte aux airs d’atelier avec ses vitres fixes encadrées de métal noir et ses suspensions en cuivre qui abritent des lampes chauffantes. (©L’Orne-Hebdo)

Deux salons « avec lampes chauffantes » seront aussi disponibles en terrasse, « toute l’année ». Mais, rappellent les propriétaires de « La Suite…. » :

« Nous ne faisons pas bar. Uniquement restaurant ».

À quelques jours de l’ouverture, programmée lundi 11 mars, les deux frères s’affichent pour le moins enthousiastes. « C’est au-delà de nos espérances ! Quand je vois les choses arriver, je suis content comme un gosse ! », avoue Christophe. « La première étape est franchie et bien franchie. Maintenant, c’est à nous ! Désormais, il nous faut être à la hauteur du produit qu’on vient de créer », poursuit Frédéric.

Sept embauches

Les deux frères ont embauché sept personnes : trois pour le service en salle et quatre pour la cuisine. « Les recrutements ont eu lieu avec Pôle Emploi qui s’est même déplacé sur les lieux ! », précise Frédéric.

Le restaurant sera ouvert du lundi au vendredi. Le service du midi sera assuré de 12 h à 14 h 30 et celui du soir de 19 h à 22 h 30. « Il est aussi possible de le privatiser. On a d’ailleurs déjà un mariage de réservé ! », sourient les garçons. « Et nous serons évidemment ouverts certains week-ends de manifestations, ce qui représente un tiers de l’année ». Ils citent pêle-mêle : la fête des Mères, les 24 Heures du Mans, la Saint-Sylvestre…

Le bar !

Le bar ! (©L’Orne-Hebdo)

Avant de voir poindre l’an 2020, Frédéric et Christophe Renou s’affichent impatients d’inaugurer leur création. Et nourrissent déjà plein de savoureux projets pour « La Suite… »

 

Restaurant « La Suite… », 19, place Poulet-Malassis, 61 000 Alençon. Tél. 02 33 29 70 85. Mail : lasuite61@orange.fr. Ouvert du lundi au vendredi.

Voici la première vue sur "La Suite..." en ouvrant les portes du restaurant de la place Poulet-Malassis.

Voici la première vue sur « La Suite… » en ouvrant les portes du restaurant de la place Poulet-Malassis. (©L’Orne-Hebdo)

Alençon. Le restaurant « La Suite… » ouvre lundi 11 mars


ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles