En zone gendarmerie : la délinquance en baisse sur le plateau Est de Rouen

Le commandant de la compagnie de gendarmerie de Rouen, le chef d'escadron Mickaël Villette, est venu inspecter la brigade territoriale autonome de Boos, placée sous le commandement du lieutenant Didier Daligault.

Le commandant de la compagnie de gendarmerie de Rouen, le chef d’escadron Mickaël Villette, est venu inspecter la brigade territoriale autonome de Boos, placée sous le commandement du lieutenant Didier Daligault. (©Isabelle Villy)

Avec un effectif de 23 gendarmes pour un secteur de 27 000 habitants sur le plateau Est de Rouen (Seine-Maritime), la brigade territoriale autonome de Boos ne manque pas d’activité. 

googletag.cmd.push(function() { googletag.display(“atf_pave-haut”); });

LIRE AUSSI : Moins de morts sur les routes de Seine-Maritime en 2018 : un effet du passage à 80 km/h ?

Une baisse de 17 % de l’atteinte aux biens

Sur son territoire d’intervention, on trouve deux axes de circulation très fréquentés les départementales 6014 et 6015, mais aussi un aéroport, sans oublier des entreprises sensibles comme celle de Thales, à Ymare. Des collèges, un lycée, des communes qui offrent des caractéristiques urbaines et d’autres plus rurales : le territoire du plateau Est présente ainsi des problématiques très diverses auxquelles les gendarmes doivent s’adapter.

Et à voir les chiffres de l’année écoulée, force est de constater que le travail de terrain mené par les gendarmes de Boos, semble porter ses fruits.

Nous avons réalisé 763 interventions en 2018, un chiffre en baisse par rapport à 2017. 58 mesures de garde à vue ont été prises et nous recensons également 275 mises en cause dans des affaires, a détaillé le lieutenant Daligault, ajoutant que les gendarmes ont été sollicités sur 189 scènes d’infractions diverses.

Parmi ces interventions, les cambriolages qui touchent régulièrement certaines communes du plateau Est et une bonne nouvelle puisque « l’atteinte aux biens est en baisse de 17 % » a relevé avec satisfaction le chef d’escadron Mickaël Villette, commandant de compagnie.

Baisse de 30 % des accidents

Côté chiffres, ceux qui concernent la sécurité routière sont aussi très bons pour l’année passée : le fameux ATB, pour Accidents, Tués et Blessés, auquel on ajoute désormais une colonne pour les personnes hospitalisées, montre une baisse de 30 % des accidents sur le secteur.

Nous n’avons eu à déplorer aucun décès sur la circonscription,  a d’ailleurs souligné avec satisfaction le lieutenant Daligault.

Ainsi, en 2018, 7 accidents ont eu lieu, causant 7 blessés et 5 hospitalisations. En 2017, il y avait eu 10 accidents, avec 2 tués, 16 blessés et 14 hospitalisations.

Des priorités à tenir…

Faire baisser la délinquance de proximité, celle qui touche au plus près les habitants ; promouvoir et développer des partenariats, notamment avec les communes par le biais des polices de sécurité du quotidien décidées par le gouvernement il y a quelques mois ; maintenir l’action de la sécurité routière : telles sont quelques-unes des missions et priorités des gendarmes de Boos, ainsi que l’a rappelé le lieutenant Daligault.

Missions qui seront évidemment maintenues pour l’année 2019, pour la plus grande satisfaction des élus présents à l’occasion de ce jour d’inspection.

En zone gendarmerie : la délinquance en baisse sur le plateau Est de Rouen

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles