Il y a 50 ans, l'instituteur du Tourneur imaginait la Fête des jonquilles

À la veille du cinquantième anniversaire de la Fête des jonquilles, Didier Duchemin, aujourd’hui maire délégué du Tourneur conte les débuts de ce désormais traditionnel rendez-vous annuel.

À la veille du cinquantième anniversaire de la Fête des jonquilles, Didier Duchemin, aujourd’hui maire délégué du Tourneur conte les débuts de ce désormais traditionnel rendez-vous annuel. (©La Voix-Le Bocage)

« On décorait avec des jonquilles en papier et des fanions. On fabriquait des bouquets que l’on vendait et les hommes installaient une tente immense », se souvient-il.

googletag.cmd.push(function() { googletag.display(“atf_pave-haut”); });

Lors de la première édition de la Fête des Jonquilles, il avait une petite dizaine d’années. À la veille du cinquantième anniversaire de l’événement, celui qui est aujourd’hui maire délégué du Tourneur conte les débuts de ce désormais traditionnel rendez-vous annuel.

Alimenter les caisses de l’école

« Des gens se garaient jusque dans le bourg et passaient par les petits chemins », explique Didier Duchemin.

Chaque année, le temps d’un week-end de printemps, des milliers de visiteurs rejoignent le bois du moulin du Pinet où poussent toujours plus de jonquilles sauvages. L’idée a germé dans la tête de Joël Leclerc ; en 1969, il est instituteur du groupe scolaire regroupant Montamy, Le Tourneur et Saint-Pierre-Tarentaine.

« Il cherchait quelque chose pour alimenter les caisses de la coopérative de l’école. […] À l’organisation, c’était le chef d’orchestre. Il filmait beaucoup. »

Objectif : acheter du matériel, des livres et financer les voyages scolaires. La première fête a lieu la même année, le dimanche 23 mars 1969. Pêche à la ligne, chamboule-tout, ball-trap, on s’y amuse pour la bonne cause. Malgré un soleil timide et un vent froid, les stands de crêpes et la buvette font le plein.

« Les crêpes, ça marche toujours aussi bien », constate-t-il.

Fort de ce succès, l’événement est pérennisé ; une association créée, Les Amis de l’école. Celle-ci sera à l’organisation pendant 10 ans, la commune prendra un temps le relais avant qu’en 2011, l’association des Jonquilles ne voit le jour.

Une fête emblématique

« En 1970, la presse fait état de 5 000 visiteurs », lit Didier Duchemin.

Amoureux de sa commune, il collecte et recense tous les articles qui traitent du Tourneur. Dans un classeur rouge, des dizaines de papiers rendent compte des 50 éditions de la Fête des Jonquilles.

« Chaque année, les gens viennent cueillir les jonquilles en famille. C’est la première fête printanière du Bocage et la fête phare du Tourneur depuis la fin de la foire agricole Saint-Clair. »





Rapidement, l’office de tourisme des Gorges de la Vire – aujourd’hui Association touristique des vallées de la Vire et de la Souleuvre – se greffe à l’animation et propose des randonnées.

« Juste avant la fête, on passait chez tous les agriculteurs et les habitants du Tourneur. Ils donnaient des œufs, du lait, des lapins, de l’argent… Des lots aussi, à mettre dans les pochettes », se souvient l’élu de maintenant 57 ans. « Il y avait des jeux atypiques comme le lapinodrome qui permettait de gagner un lapin. Les gamins étaient contents, les parents moins. »

Plus loin, il fallait passer un anneau autour du cou d’un canard… pour repartir avec. Resteront dans les mémoires le jeu du panier garni, la pêche à la ligne et ses pochettes-surprises, le ball-trap, le grand bal de printemps…

« Nous avons souvent des futurs candidats aux élections… comme c’est au moins de mars », s’amuse Didier Duchemin montrant des photos de quelques personnalités locales. « On voit aussi des gens qu’on n’a pas vus depuis longtemps. »

Si, depuis les débuts le lieu a été aménagé, l’esprit festif n’a en rien changé. La 51e édition de la Fête des jonquilles s’organise ; elle aura lieu dimanche 24 mars 2019.

50 ans de la Fête des jonquilles, 51e édition, dimanche 24 mars 2019, au Tourneur.

Il y a 50 ans, l'instituteur du Tourneur imaginait la Fête des jonquilles


ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles