Le n° 54. Le bulletin municipal de Verneuil est sorti

Yves-Marie Rivemale et Annie Depresle

Yves-Marie Rivemale et Annie Depresle

Fort de 40 pages, ce nouveau bulletin municipal, conçu, réalisé et imprimé par la société locale FG Éditions, s’ouvre par l’édito d’Yves-Marie Rivemale, maire.

Celui-ci débute par un coup de projecteur sur les réalisations de 2018 enfin finalisées, que ce soit l’extension du gymnase Vlaminck, celle de la MJC pour son centre social, les travaux d’agrandissement du parking de la gare, autant de réalisations qui « ont toutes bénéficié de 80 % de subventions », rappelle l’édile « grâce aux bonnes relations » qu’il dit entretenir avec les partenaires institutionnels.

Il se félicite bien évidemment de l’arrivée du scanner à l’hôpital, avant d’évoquer la future maison de santé intercommunale sur la friche de l’ancien Carrefour que la Ville a rachetée.

Au niveau projets, le premier magistrat annonce que son équipe travaille à préparer le dossier d’un nouveau restaurant scolaire pour l’école Mérimée-Condorcet.

Yves-Marie Rivemale aborde enfin la fiscalité en se réjouissant de l’assainissement de la situation financière de la Ville, tout en ayant réussi à faire baisser, en 2018, le taux communal des taxes foncières sur le bâti et non bâti.

Place ensuite au récit des nombreux événements qui ont fait 2018 à Verneuil, que ce soit dans le domaine de la culture, du sport, de la santé… sans oublier deux pages rien que pour Francheville juste après l’édito.

Un petit point est encore proposé sur les travaux et la démarche zéro phyto, avant un zoom instructif sur la différence de compétences (qui fait quoi) entre la Ville et l’Interco.

Mise au point…

Le bulletin se termine par les libres propos des élus. L’opposition reprochant au maire de se cantonner pour l’essentiel à des projets qu’elle aurait elle-même mis en chantier (selon Annie Gauthier) ou initiés avant 2014 (selon Maryvonne Choisselet), Yves-Marie Rivemale répond, lors du point de presse de présentation du bulletin, que c’est vrai pour certains – centre social ou parking de la gare – mais faux pour d’autres.

Pour l’extension du gymnase Vlaminck, l’ancienne majorité avait un autre projet, soit rénover l’ancien petit gymnase, soit le raser et le reconstruire sur place, mais elle n’envisageait pas de l’abattre pour en refaire un autre dans le prolongement de celui de l’actuel gymnase ».

Il ajoute.

Où est le problème qu’il y ait des projets qui se fassent sur plusieurs mandats avec des maires différents ? ».

Le n° 54. Le bulletin municipal de Verneuil est sorti


ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles