Près de Lamballe, l'accordéoniste passe du bal au concert

MORIEUX. Silvère Burlot a animé plus de 4 000 bals dans sa carrière. À Morieux, le 24 février, il sera en concert, cette fois-ci.

MORIEUX. Silvère Burlot a animé plus de 4 000 bals dans sa carrière. À Morieux, le 24 février, il sera en concert, cette fois-ci.

Avec son accordéon, il a animé entre « 3 500 ou 4 000 bals ». Silvère Burlot s’apprête à fêter ses 20 ans sur scène et n’est pas blasé. Presque tous les week-end, il anime un thé dansant ou une fête dans les Côtes-d’Armor et dans le reste de la Bretagne.

googletag.cmd.push(function() { googletag.display(“atf_pave-haut”); });

À 34 ans, l’accordéoniste de Tréguidel est avide de changement. Il va, à Morieux, samedi 24 février, pour l’un des premières fois, donner un concert.

« Je me suis aperçu qu’il y avait un public qui appréciait ma musique mais ne venait pas aux bals parce qu’il ne souhaite pas danser. »

La scène, une idée fixe

Pour Silvère Burlot, « l’accordéon, c’est la fête. Ça m’évoque les sorties autour des courses cyclistes qu’on faisait en famille les week-ends. »

Son père, son frère et sa sœur du musicien ont longtemps parcouru les routes bretonnes les mains sur le guidon.

LIRE AUSSI : Au bal ou à vélo, Silvère Burlot est dans la bonne échappée

À 10 ans, Silvère n’a qu’une seule idée en tête : « Faire de la scène. C’est pour ça qu’à 14 ans, j’ai intégré un orchestre ».

Depuis, il n’a pas arrêté. Il arpente les salles des petites communes de Bretagne, Normandie ou des Pays de la Loire, où ses compositions qui mêlent « musique rétro et musique à texte » séduisent.

Prise de conscience à l’Olympia

« Mon univers s’inspire grandement de la Bretagne, mais aussi de la vie quotidienne », explique celui qui voue une grande admiration à Jacques Brel, « et bien évidemment à Marcel Azzola », son accordéoniste.

L’idée de passer du bal au concert lui est venue en 2013.

Cette année-là, il a eu la chance de monter sur la même scène que son idole, l’Olympia.

« Ça restera un moment unique dans ma vie. J’avais été invité par un autre accordéoniste, qui y fêtait son anniversaire. C’est là que j’ai pris conscience que des gens appréciaient cette musique. »

Rendre son père fier

Un an après, le Costarmoricain tente l’expérience sur son seul nom. « J’ai joué à côté de chez moi, à Lanvollon pour la première fois en 2014. Aussi pour rendre fier mon père. »

Lors de ces concerts, Silvère délaisse un peu plus l’accordéon que lors de ses représentations habituelles.

« À Morieux, je serai accompagné par Gwen à la batterie et Bruno à la guitare », ajoute-t-il.

Avec 200 bals par an, « ça laisse peu de place pour autre chose. J’adore les bals, mais ça fait du bien de changer. »

Pierre Boissonnat

Silvère Burlot, en concert à Morieux, le 24 février, à 15 h, à l’espace Eole, entrée : 15 €. Renseignements au 02 96 70 08 42.

Près de Lamballe, l'accordéoniste passe du bal au concert

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles