Seine-et-Marne. Le couple de marchands de sommeil présumé aurait hébergé des personnes vulnérables

Des personnes vulnérables auraient été hébergées dans cet immeuble insalu bre de Damamrie-lès-Lys, rue Jean-Moulin

Des personnes vulnérables auraient été hébergées dans cet immeuble insalu bre de Damamrie-lès-Lys, rue Jean-Moulin (©archives La Rep77)

Ce mercredi 13 mars, au tribunal correctionnel de Melun, un couple de marchands de sommeil présumé doit être jugé ce soir pour de nombreuses infractions commises de 2012 à 2015.

Augusto, un Melunais de 56 ans, et Donata, 50 ans, sont poursuivis pour « mise en danger d’autrui avec risque immédiat de mort ou d’infirmité par violation manifestement délibérée d’une obligation réglementaire de sécurité ou de prudence » et « soumission de plusieurs personnes vulnérables dont au moins un mineur à des conditions d’hébergement indigne« . Ils sont aussi suspectés de blanchiment aggravé.

Des faits commis dans des immeubles insalubres de Dammarie-lès-Lys, Melun et Montereau-Fault-Yonne.

Les victimes étaient des malades ou des clandestins. L’une des locataires, enceinte, était même hébergée avec un enfant autiste.

Les deux prévenus, placés sous contrôle judiciaire, comparaissent libre. L’homme avait fait de la détention provisoire.  

<<Plus d’infos à venir ce jeudi

Seine-et-Marne. Le couple de marchands de sommeil présumé aurait hébergé des personnes vulnérables

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles