Cinéma : 08.6.2018, Baal

Le poète anarchiste Baal vit dans un grenier; il aime de nombreuses femmes et les répudie très vite, il aime un homme et le tue. Et il adore l’alcool. Baal est courtisé par la haute société ; quand il se révolte, plus personne ne veut rien savoir de lui. Il erre, regorgeant d’énergie débridée, mais aussi avec une peur secrète de la mort. Quand il meurt parmi les ouvriers forestiers, il demande en vain leur aide. L’adaptation par Volker Schlöndorff de la première pièce de Bertolt Brecht séduit également par le sympathique Rainer Werner Fassbinder dans le rôle  principal.

De nombreux motifs de BAAL réapparaissent plus tard dans son film SATANSBRATEN (1975/76). Beaucoup de comédiens, qui constituaient la troupe permanente de Fassbinder, interviennent également. Baal est un cheval de trait sauvage quand il s’agit de son art, qui mène vie sexuelle violente et sa consommation d’alcool  pourrait aussi le faire qualifier de toxicomane. Avec son adaptation cinématographique, Schlöndorff a renchéri le niveau autobiographique de la pièce. L’un concerne les ” années folles ” du jeune Brecht d’Augsbourg,  l’autre  ressemble à une réécriture poétique de la vie de Fassbinder – jusqu’au final. Le cinéaste, qui s’était toujours entouré de nombreuses personnes, était à sa mort, en 1982, aussi seul que le poète Baal en 1918.

En partenariat avec le Cinéma Rex et l’Amicale franco-allemande de Blagnac.
Cinéma : 08.6.2018, Baal

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse


Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles