Coronavirus : Edouard Philippe livre les derniers détails avant le déconfinement

Alors que le flou régnait encore sur les modalités du déconfinement, Edouard Philippe et ses ministres ont apporté les réponses attendues ce jeudi 7 mai. 

Dans une conférence de presse donnée ce jeudi 7 mai à 16h, le Premier Ministre Edouard Philippe a confirmé la date du lundi 11 mai comme levée du confinement en France. Accompagné de ses ministres compétents, Edouard Philippe a rappelé que même si les derniers chiffres sont encourageants, le déconfinement sera « progressif, sur plusieurs semaines ».

Des bonnes et des mauvaises nouvelles

C’est un état des lieux en demi-teinte donné par Edouard Philippe, qui a d’abord salué des chiffres en baisse générale, permettant un déconfinement national. Mais il aussi souligné des chiffres moins bons que prévu dans plusieurs départements, notamment en Île-de-France. Sur la dernière carte donnée, 4 régions entières restent « rouges ». Le Grand Est, les Hauts de France, la Bourgogne-France-Comté et l’Île-de-France feront donc l’objet de restrictions supplémentaires.

Rouge ou vert, c’est quoi la différence ?

Dans les départements verts, où la circulation du virus est minime et les hôpitaux soulagés, les parcs et jardins pourront rouvrir, ainsi que plus de commerces. Si les départements verts gardent leur statut sur les 3 prochaines semaines, les cafés, bars et restaurants pourront rouvrir dès début juin. Les centres commerciaux pourront aussi rouvrir. Du côté du rouge, « une attention toute particulière » sera donnée, selon Edouard Philippe.

En Île-de-France, où les chiffres n’ont pas baissé comme anticipé, les mesures existantes pourront être complétées par des mesures futures éventuelles. Le Premier Ministre a invité les personnes fragiles à continuer un confinement volontaire.

« Apprendre à vivre avec le virus, apprendre à s’en protéger »

Edouard Philippe a ensuite donné la parole à ses ministres pour préciser les mesures dans chaque aspect de la vie quotidienne. Olivier Véran, ministre de la Santé, a présenté les cas de figure en cas de contamination suspecte. Si les symptômes sont présents, il est recommandé de ne pas attendre, et de contacter un médecin, qui prescrira un test. Celui-ci sera gratuit, pris en charge par l’Assurance Maladie, et réalisable en laboratoire, à l’hôpital ou chez soi grâce à des équipes mobiles.

En attente de réponse, il sera demandé de se confiner. Si le test est positif, une enquête sera réalisée pour retrouver les personnes entrées en contact avec le malade. Ces personnes seront contactées par l’Assurance Maladie, confinées pendant 7 jours, puis testées et à nouveau confinées 7 jours supplémentaires. 7 jours représente le moment optimal pour dépister le COVID-19. Olivier Véran a dévoilé une nouvelle carte, entièrement verte, représentant la capacité de test de la France.

De nouvelles aides pour les soignants

Sur la semaine du 11 mai, 100 millions de masques seront livrés aux soignants à travers la France. De plus, 475 millions d’euros seront débloqués pour soutenir les EHPAD, où les mesures de visites restent limitées. Une prime de 1500 euros sera donnée aux équipes des EHPAD des départements les plus atteints, contre une prime de 1000 euros ailleurs. D’autres primes seront annoncées pour le reste du milieu médical.

Toujours autant de flou pour la reprise dans les écoles

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation Nationale, a apporté quelques maigres précisions aux questions des parents et membres du milieu. Le 11 mai sera une pré-rentrée pour les professeurs, qui durera le 12 mai aussi pour les plus grands établissements. Ensuite, la situation sera gérée « localement », mais les enfants prioritaires (handicaps, enfants de soignants et décrochés scolaires) rentreront en premier.

Rien de nouveau dans les transports

Du côté des transports, Élisabeth Borne a confirmé que l’offre de la RATP bondirait de 30% actuellement à 75% lundi 11 mai. Mais la fréquentation, qui frôle aujourd’hui les 6%, ne doit pas dépasser les 15%, d’où la demande du maintien des mesures de télétravail. Comme prévu, les heures de pointe seront réservées aux employés munis d’une attestation. Les trains ne rouleront pas à plus de 50% de leur capacité.

Nouvelle étape du déconfinement, nouvelles mesures

Le Ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a affirmé dépêcher 20 000 policiers et gendarmes pour veiller au respect des mesures de déplacement, notamment dans les transports. Les déplacements de 100km seront calculés à vol d’oiseau depuis votre domicile, et nécessiteront une nouvelle attestation disponible prochainement. Les plages, lacs et centre nautiques resteront fermés, sauf à la demande des maires.

Les frontières françaises restent fermées jusqu’au 15 juin sauf pour les travailleurs transfrontaliers. De plus, les frontières hors Europe restent fermées jusqu’à nouvel ordre, et feront l’objet d’un assouplissement « en temps venu ».

Un nouveau point sera donné fin mai, et la deuxième phase du déconfinement est fixée au 2 juin.

Photo de couverture : Franceinfo.

The post Coronavirus : Edouard Philippe livre les derniers détails avant le déconfinement appeared first on Toulouse Secret.

Information & Actualités à Toulouse https://toulousesecret.com/ en Direct Photos & Vidéos dans la ville Rose.
News Toulousaines : Sport, Culture, Sorties Spectacles à Toulouse, Politique, Faits Divers…

ÔToulouse : Actus, Cultures, Sorties à Toulouse

Actualités Toulousaines : Information, Sorties Culturelles